Animation random pour le plaisir
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La discussion tant redoutée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valedwen
Voyageurs
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: La discussion tant redoutée   Mer 7 Mai - 5:01

Nagisa était seule chez elle depuis près d'une semaine déjà. Elle savait que lorsque sa mère reviendrait de mission, elle aurait droit à un interrogatoire complet. Elle redoutait ce moment, mais autant qu'elle pouvait l'appréhender, elle n'avait pas réussi à trouver ce qu'elle lui dirait pour s'expliquer. La jeune ninja avait préféré ne pas y penser.

Ce jour-là, Nagisa se leva un peu plus tôt. Elle fit le tour de la maison. Comme elle ne vit ni sa mère, ni ses choses, elle se dit qu'elle avait encore une journée de répit. Elle soupira de soulagement. Elle se dirigea donc vers la salle de bain, elle se regarda dans le miroir. Il était temps qu'elle prenne une douche, elle avait l'air horrible! Ce qu'elle entreprit de faire. Elle se déshabilla, ouvrit l'eau, sortit une serviette, puis entra dans la douche.

Elle se disait qu'elle aurait pu rester une éternité sous l'eau, mais lorsqu'elle se rinçait les cheveux, elle entendit un bruit dans la maison. Sans doute sa mère qui était arrivée, du moins dans un sens elle espérait que c'était le cas. Dans le cas contraire ça pourrait être une situation très malaisante.

Elle sortit de la douche sans faire de bruit, laissa l'eau coulée et prit la serviette qu'elle utilisa pour se sécher rapidement, puis elle la fixa autour de sa poitrine. Elle sortit silencieusement de la salle de bain et se dirigea vers la cuisine, l'endroit d'où venait le bruit. Elle jeta un coup d'oeil rapide à l'intérieur, c'était bien sa mère. Elle soupira de soulagement, étonnamment, et s'appuya contre le mur, laissant tomber sa terre vers l'arrière. Cela fit un petit bruit qui alerta sa mère.


- Nagisa, chérie, c'est toi? Je croyais que tu étais dans la douche.

La jeune fille entra dans la cuisine, avec une simple serviette pour la couvrir.

- Et moi j'avais abandonné l'idée que tu rentrerais aujourd'hui.

Toshiko s'approcha de sa fille et lui prit le menton entre les doigts pour mieux la regarder.

- Allons, chérie, tu n'es pas contente de me revoir? J'suis sûre qu'on a plein de choses à se dire. Comme par exemple, tu pourrais me parler de Shikamaru...

- Maman...

Nagisa se dégagea de sa mère et recula un peu. Elle retint la serviette autour d'elle.

- C'est un peu malaisant là... Tu me laisserais pas aller éteindre la douche et m'habiller?

- Oui oui, bien sûr, mais n'essaie pas de te défiler!

- Tu sais bien que non maman...


Nagisa courut jusqu'à la salle de bain et s'y enferma. Elle se laissa glisser le long de la porte jusqu'à être assise au sol, puis soupira longuement. Ça promettait d'être une journée éprouvante. Après quelque minutes, elle se leva pour aller éteindre l'eau, puis elle sortit et se dirigea vers sa chambre pour s'habiller. Elle mit un chandail long et vert à une seule manche et un cuissard. Elle remonta ses cheveux et les attacha à l'aide d'une pince. Elle prit une grande inspiration, puis elle alla s'asseoir à la table de la cuisine.

- Alors tu as mangé, chérie?

- Non...

- Tant mieux, je t'ai préparé un petit quelque chose.


Elle resta silencieuse un moment, puis elle apporta son déjeuner à Nagisa et s'assit à la table à ses côtés.

- Alors, ça se passe comment avec Shikamaru?

- Il se passe rien entre lui et moi, maman...


Toshiko haussa un sourcil en regardant sa fille.

- Shikaku m'a dit que vous étiez passé chez lui avant de venir ici. Il parait que sa femme était vraiment trop enthousiasme à l'idée de voir Shikamaru arrivée avec toi. Pourquoi tu n'es pas venu ici directement?

- Je... euh... J'avais froid... chez lui c'était plus près...

Nagisa avait détourné le regard et picorait dans son assiette.

- Hanhan... Le rocher et le ruisseau, c'est vrai... Drôle d'histoire. Je vous crois sur celle-là, mais je suis convaincue qu'il y a plus... Comme pourquoi vous êtes tombés par exemple...

Toshiko prit le menton de Nagisa et la força à la regarder.

- Dis-moi, chérie, que penses-tu de Shikamaru?

- Je... euh...


Nagisa essaya de se dégager de la prise de sa mère mais celle-ci insistait et elle n'y arriva pas. La jeune fille rougit, s'efforça de ne pas y penser, mais c'était sans doute déjà trop tard.

- Je... je sais pas!

- Mais il se passe bien quelque chose entre lui et toi?

- Euh... je... peut-être?


Nagisa était devenue complètement rouge, elle savait qu'elle ne pouvait rien cacher à sa mère, mais là... Elle essaya une nouvelle fois de se dégager de la poigne de sa mère, cette fois-ci elle réussit. Elle baissa à nouveau le regard vers son assiette, essaya de retrouver une couleur normale.

- Allons regarde-toi, chérie, tu es si mignonne. J'étais comme ça moi aussi au début... Penses-y un peu. Alors dit-moi ce qui s'est vraiment passé avec le rocher et le ruisseau.

- Il... on... Il m'a amené pique-niquer, dans une clairière. Il m'a dit que c'était un endroit où il venait quand il voulait être seul, que personne le connaissait... Il... je... o-on a mangé sur le bord ruisseau... euh... on... on s'est rapproché... il m'a prise dans ses bras... je... mes jambes sont devenues molles et j'ai perdu l'équilibre... o-on est tombé dans le ruisseau...


Toshiko sourit.

- Et....?

Nagisa était devenue encore plus rouge, elle aurait voulu dire à sa mère que c'était tout, qu'ils étaient sorti du ruisseau et qu'ils étaient partis se sécher. Mais elle aurait su que c'était faux.

- Et... je.. on... je sais pas ce qui s'est passé...

Sa mère soupira.

- Mais oui, quelque part, au fond de toi, tu le sais ma chérie. Tu ne dois pas avoir peur.

- Mais lui finissait par avoir peur. Si je finissais par lui faire mal. Si je...


Toshiko déposa doucement sa main sur celle de sa fille, pour la rassurer.

- Si lui, il...

- Tu sais bien que c'est faux, mon coeur.

- Non, je...

- Chérie, je sais que quelque part tu sais et tu comprends tout ça.

- Oui, mais j'ai... j'ai peur...

- Je comprends. Ça prendra du temps, mais tu l'accepteras. Un jour tu seras prête, chérie. Ce jour-là, tu lui montras et il comprendra.

- Mais... si... si je n'étais jamais prête...


[Quand j'arrive pas à m'endormir, je m'amuse comme ça XD J'espère que t'as eu une bonne lecture, ça aurait pu être mieux je l'avoue... PS: j'ai retrouvé mes couleurs :O genre les bonnes là XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La discussion tant redoutée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juan Carlos ONETTI (Uruguay/Espagne)
» [Mainard, Dominique] Je voudrais tant que tu te souviennes
» Enid Blyton, biopic de la BBC + discussion sur son oeuvre
» [AIDE] Root de mon Desire tant desiré ... :)
» [Discussion] Shônen : Hunter X Hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Random Animation :: Konoha-
Sauter vers: